Opemans

Archives

Recherche

Team building - avant et après pour plus de ROI

Publié le 12 octobre 2017 à 18:31

un processus pour plus de ROI

Team building – l’avant et l’après pour multiplier les gains et l’autonomie de l’équipe dans ses progrès

L’atelier proprement dit de team building est en soit un acte très important qui doit être mené par des intervenant·e·s expérimenté·e·s. Bien que très efficace comme révélateur, une activité de team building peut encore être plus profitable pour l’équipe. En effet, il ne suffit pas de partager une activité out-door pour résoudre toutes les questions.

Avant le team building. La clarification des effets attendus de la démarche va être la première étape clé. L’approche MBTI (niveaux I et II) permet évidemment de faciliter la collaboration, la communication, le management, etc. J’encourage mes clients à prendre quelques minutes avec moi pour affiner son intention de manière plus personnalisée, traduire ainsi les attentes en indicateurs intuitifs va grandement faciliter la préparation sur mesure de l’atelier team building, son animation et les activités pertinentes. L’autre avantage de ces indicateurs est la mesure objective des tendances de résultats pour le futur. Ce point de comparaison va faire de ce team building un levier de changements sur la durée, plus qu’une seule animation ou atelier ponctuel avec trop peu de durée de vie.

Pendant le team building. Avec des activités ajustées sur le profil du groupe, des ateliers sur des thématiques immédiatement transférables dans la pratique par l’équipe, les intervenant·e·s externes dans ce team building sauront stimuler les bonnes questions et remises en question utiles. L’animation doit faciliter l’émergence des prises de conscience des potentiels encore sous utilisés des différences et complémentarités de chacun·e. Laisser un peu de place aux imprévus durant le team building est un gage de bonnes surprises. La tentation de faire vite est tentante, je crains malheureusement que la vitesse ne soit pas la caractéristique absolue des processus de changements et de transformations des habitudes. Un minimum de place pour adapter l’activité à une émergence de talent ou d’engagement particulier de l’équipe est donc profitable. Conclure l’atelier sur un examen intuitif des indicateurs de performances de la démarche met déjà souvent en évidence des débuts de processus de changements, en prise de conscience en tout cas. Dans l’idéal, le groupe peut se proposer de mettre en œuvre des actions concrètes pour faire vivre l’étape team building.

Après le team building. Laisser une quinzaine de jours pour digérer et intégrer les ateliers, activités et animations proposées. Rester disponible pour répondre aux questions de toutes et tous, pour soutenir ponctuellement une démarche ou un doute ou encore pour ajuster des utilisations d’outils sont autant de prestations que doit pouvoir vous proposer l’intervenant·e. Un plan sur la durée, avec des rencontres « homéopathiques » régulières démontre systématiquement combien cette phase facilite l’appropriation des nouvelles connaissances et compétences. C’est dans cette période que les membres de l’équipe peuvent identifier de manière autonome plus d’opportunités d’utilisation des ateliers, animations ou activités vécues dans le team-building.