Opemans

Méthode

Approche globale des causes à effets

Agir uniquement sur les symptômes ? seulement si :

  • urgence
  • risque majeur
  • pas le choix
  • pas vu venir
  1. Les interventions de ce type génèrent des stress et peu d'adhésion
  2. L'effet durable n'est que rarement au rendez-vous
  3. La "mémoire courte" fait que le symptôme peut réapparaître... au plus mauvais moment évidemment !

Une fois "le feu éteint", soit on attend la prochaine "alerte incendie", soit on apprend de l'expérience et on anticipe pour être plus malin dans le futur :


Agir sur les causes (Sens et intelligence collective)

  • Comprendre la chaîne des conditions qui ont généré le symptôme
  • Identifier les parties en présence ou les acteurs de ce processus
  • Modéliser et prioriser les risques futurs
  • Agir sur un plan interdisciplinaire (plusieurs compétences complémentaires pour traiter un maximum de risques efficacement et rapidement, en prenant le temps de les déployer au rythme du client

La rentabilité financière de ce genre de tactique est non seulement très favorable, mais produit spontanément des compétences nouvelles qui vont soutenir durablement les performances.

 

Pareto revisité

"... économiste italien Vilfredo Pareto, qui à la fin du xixe siècle analyse les données fiscales de l'Angleterre, la Russie, la France, la Suisse, l'Italie et la Prusse. Bien que les niveaux d'inégalités soient variables selon les pays, il remarque partout un phénomène similaire : le pourcentage de la population dont la richesse est supérieure à une valeur x est toujours proportionnel à A/xα, le coefficient α variant selon les pays1. Cette distribution est aujourd'hui connue sous le nom de loi de Pareto. Bien que les travaux de Pareto n'impliquent pas nécessairement une répartition 80-20, le qualiticien Joseph Juran utilise en 1954 l'expression « principe de Pareto » pour signifier qu'environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes..." Source : Wikipédia 2019.

Forts de nos 30 ans d'expériences, nous y ajouterions la dimension suivante :

"...20% des actions génères 80% des résultats... et prennent 60% des ressources !". Cette définition implique qu'on ne peut pas "vite" traiter les causes d'un symptôme, mais progressivement, par étapes à forts retours sur investissement, sur la durée.

Méthodologie type

  1. Audit de l'historique, du contexte, des parties en présence
  2. Co-Modélisation du processus "causes-symptôme" avec les leaders concernés
  3. Co-Priorisation des facteurs de risques dès le début du processus
  4. Proposition et validation par le client du Plan d'action multi-métiers interdisciplinaires pour neutraliser durablement les risques
  5. Co-validation de la durée du projet (6, 12 ou 18 mois selon l'ampleur du projet et selon les capacités du clients à prendre en charge ses propres actions)
  6. Etablissement de l'abonnement de prestations à points (adaptable en tout temps, lissage des coûts, interlrocuteur crédible puisque présent sur tout le projet)
  7. Nous prenons en charge la gestion et la réalisation du projet pour vous, Time-sheet prestations/temps à jour mensuellement, modalités des points de situations à co-définir.

Besoin d’informations ?

Laissez-nous un message, nous y répondrons rapidement.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.